☂ DRÔLES DE MACARONS™


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (M) Garfield _ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (M) Garfield _ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil   Lun 29 Aoû - 12:37

Lorcan Au choix Au choix

PICK ME, CHOSSE ME, LOVE ME

Voilà maintenant 26 ans que ses parents lui ont donné le nom de Lorcan ,nom au choix. Il est de nationalité française sans tout de même oublier qu'il/elle a des origines origines. En ce moment, il/elle est dans une situation compliqué. Depuis 03 ans, il est métier au choix et malgré tout, il le vis bien. Même si ce n'est pas facile tous les jours. Il/elle fait partie du groupe des Salut les musclés et on lui dit souvent qu'il/elle ressemble étrangement à Andrew Garfield.



ϟLa vie de Lorcan est tout à fait libre, il est juste née dans une famille aisée et n’a pas eu une vie des plus facile à vous de voir pourquoi.
ϟ Attachant, volage, idéaliste, Jovial, Immature, grand enfant, Caractériel, ex Junkie, ex Alcoolique sont quelques traits de sa personnalité
ϟ il connait Nolhànne depuis dix ans environ et ils ont toujours eu une relation ambiguë et non exclusive.
ϟ Il a casier judiciaire je vous laisse le choix si c’est un petit ou gros délit
ϟ Il a une sœur plus jeune que lui.


« Nol’ tu m’aimes ? » Je me mis à rire, un rire léger, et je regardais Lorcan d’un œil joueur et un sourire en biais qui me caractérisait tant. « Tu te fous de moi là ? » Pourquoi semblait-il si serieux ? Pourquoi maintenant ? J’appréciais vraiment Lorcan et rare étaient les personnes à pouvoir s’en vanter, je ne jouais pas avec lui, enfin moins qu’avec les autres du moins alors pourquoi cette question stupide dont il savait déjà la réponse sans aucun doute. « Non je voulais juste savoir à quel point ton engagement tiens » Un soupir blasé s'échappa de mes lèvres sèches, certes pas le premier, ni même le dernier, déjà la fumée de la cigarette s’échappa telle un râle dans le vent froid d’un mois de décembre. « Lorcan on couche ensemble quel sorte d’engagement veux tu que j’ai ? » Ses bras m’enlacèrent chaudement faisant bouillir ma peau à son contact, des bras que je connaissais que trop depuis quelques mois, des bras que j’appréciais de temps à autre quand j’avais trop peur de me retrouver seule comme une enfant qui attend que ses parents rentrent, en sachant parfaitement qu’ils ne rentreront jamais, Lorcan était là, présent il était l’ami, le confidente et l’amant dont j’avais besoin, pourtant je me refusais de le voir qu’un simple ami avec je prenais du bon temps. « J’en sais rien… Je me demandais si tes sentiments avaient évolué à mon égard mais visiblement non… » Ses bras se détachèrent lentement, me faisant quitter le cocon dans le lequel il m’avait lentement enfermé, si agréable. Mes lèvres se pincèrent sur ma cigarette et j’en inspirais une profonde bouffée, Lorcan n’était pas un gars bien, le genre de gars que les filles rêvent quand elles sont enfants, il était le genre de mec dont on tombe amoureuse à l’adolescence car il a des faux airs de mauvais garçon, vous savez ce genre de gars pas vraiment fréquentable que vos parents n’aime pas vous voir trainer. Il n’était pas foncièrement méchant idéaliste oui, mais pas méchant. « Je t’aime bien mais… » « Mais ça s’arrête là je sais » me coupa-t-il. D’un geste impérieux j’enfilais une chemise qui n’était pas à moi, l’ajustant avec toute la grace dont je pouvais faire preuve et me levai définitivement. Je ne voulais pas rester dans la même pièce que lui aux prises d’un malaise dont nous étions tous deux victimes, il me suivit sans que je le veuille vraiment et sans que je puisse le repousser pour autant. J’étais déjà dans la salle de bain quand il me rejoint et attrapa ma taille d’un air distrait, observant notre reflet dans l’immense miroir de la pièce, la tête enfoui au creu de mon cou. « Barre toi, ‘Can » Ma voix était glacial et dénuée de tout semblant de sentiments, les iris ébène avaient une teinte sombre, faisant disparaitre toute once d’humanité. Il ne bougeait pas, se contentant de regarder notre reflet silencieux, je m’étais déjà écarté comme j’avais l’habitude de le faire, bourreau que j’étais, tortionnaire je ne voulais rien de lui, c’était stupide je devais le concevoir mais il devait être ce rien qu’il avait toujours été. « Je ne partirais pas Nol’, je n’ai pas peur de toi, tu peux me frapper et me foutre à la porte, partir je serais là et je te retrouverais jusqu’à ce que tu avoue qu’il y a plus que du sexe entre nous et tu le sais parfaitement mais madame refuse de voir qu’elle tient à moi » Un sourire carnassier s’affichait sur mes lèvres alors que je savais au fond de moi que c’était vrai, tel un prédateur prête à faire tomber le coup fatal je me retournais vers lui, mes yeux auparavant glacial renfermait à présent une folie passagère, j’aimais ça, sans raison mais j’aimais avoir ce pouvoir de tenir la personne dans le creux de ma main et de pouvoir la refermer sans scrupule, personne ne sait à quel point c’est bon. Un léger rire apparu entre mes lèvres fines « Lorcan sans rire barre toi, oui il n’y a que du sexe entre nous tu croyais quoi ? Que des sentiments allaient apparaitre à la longue ? Qu’on se marierait et qu’on aurait de beaux enfants ? T’es naïf mon gars » Il se mit à rire à son tour et alla embrasser mon front dans un sourire. « Ne prend pas tes rêves pour la réalité je ne marierais pas avec toi Cross, je ne suis pas maso à ce point je te remercie… Bien j’y vais Anna m’attend certaine, bizarrement aime ma compagnie » Je m’adoucis comme souvent en sa compagnie, et souris doucement avant de lui montrer la porte. « Alors vas y je te retiens pas profites, je vais voir Gabriel pour ma part. » Il sortit après m’avoir m’embrassé furtivement et partit dans un signe de main, j’étais déjà rentrée, prête à ressortir.




Dernière édition par Nolhànne B. Cross le Lun 29 Aoû - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (M) Garfield _ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil   Lun 29 Aoû - 12:38

SCENARIO LIBRE & TERMINEE

Merci à vous d'avoir lu mon scénario, et d'y avoir prêté attention, inutile de vous dire que je vous aurez mon amour et bien plus encore si vous prenez mon scénario et que je ne vous remercierais jamais assez. Ensuite je vais demander une personne motivé pour le rôle plus de personne qui abandonne le rôle au bon de trois jours ne reviennent plus jamais, je ne suis pas chiante du moment que vous ne faites pas trop de fautes, j'avoue y être allergique moi je suis ouverte à n'importe quel(le) joueur(euse) quant à la quantité, je ne vais pas me caché je fais de long rp facilement mais du moment que le votre est bien construit moi ça me va, merci de m'avoir lu
Revenir en haut Aller en bas
 
(M) Garfield _ J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire - géo
» "Le NP mal aimé"
» Joli texte : "Aimer la main ouverte"
» Le jour où je me suis aimé pour vrai
» Maris, continuez à aimer vos femmes, comme le Christ aussi a aimé la congrégation. — Éph. 5:25.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☂ DRÔLES DE MACARONS™ :: ► gestion des personnages :: Les futurs locataires.-
Sauter vers: