☂ DRÔLES DE MACARONS™


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Teddy ☇ C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Teddy ☇ C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Sam 27 Aoû - 12:35

teddy ann fitzgerald

On désire toujours par dessus tout l'inaccessible avec avidité..

Voilà maintenant 23 ans que mes parents m'ont donné le nom de Teddy-Ann Fitzgerald. Je suis de nationalité américaine sans tout de même oublier que j'ai des origines irlandaises. En ce moment, je suis célibataire. Depuis 1 ans, je suis animatrice radio et malgré tout, je le vis bien. Même si ce n'est pas facile tous les jours. Je fais partie du groupe des les filles d'à côté et on me dit souvent que je ressemble étrangement à Nina Dobrev.



mélina bowerbirds

Moi c'est mélina et je suis sur terre depuis 20 ans. J'habite en pays dans la région de région. Je serai présente 07/7 jours. J'ai trouvé le forum via la meilleure des meilleures Pauline et je dois dire qu'il est super, qu'il roxe sa mère enfin vous voyez . Je voudrais également dire que j'aime mes acolytes.


Dernière édition par Teddy-Ann Fitzgerald le Dim 28 Aoû - 11:24, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Teddy ☇ C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?   Sam 27 Aoû - 12:36

Donc tu admets que croire au mariage serait comme croire au père noël ?

Hey honey what are you doing here ? Je levais le bout de mon nez de mon bouquin, regardant une fraction de secondes Robyn ma sœur ainée. Elle avait toujours eu cette fâcheuse habitude de parler anglais de temps à autre. Nous étions ici depuis douze ans déjà, le temps avait passé à une allure bien trop rapide à mon goût. C’était comme si je m’étais endormie pendant douze ans et que je mettais réveiller en 2011, là à cet instant présent. L’Amérique me manque parfois mais j’aime bien Paris, malgré les nombreux chauffards. Mais avec le temps on s’y habitue. Bref, je plongeai à nouveau mon nez dans le bouquin. En français Roro. Ma voix était légèrement teinté d’un ton farceur, un sourire étira mes lèvres laissant ainsi apparaitre mes dents blanches. J’entendis un long soupir de la part de ma sœur. Tu n’a toujours pas répondu à ma question. Je continuai de lire mon livre qui n’était pas franchement passionnant. Ce n’était pour autant que j’arrêtai la lecture de ce navet. Je n’ai pas le droit de venir voir ma sœur adorée. Robyn se contenta de rire et de déposer ses courses dans sa cuisine. Sa petite tête brune passa dans l’encadrement de la porte, fixant mon dos j’avais une sainte horreur de ça. Je déposai mon livre à côté puis fis face à ma sœur. Seriously Robyn ? En français Teddy ! C’est à cause d’Auxence c’est ça ? J’ouvris les yeux gros aussi énorme que des balles de tennis, Robyn a toujours eu un don pour deviner ce que je ressentais. Ceci me donnait parfois la chair de poule. Comment tu fais ? Elle haussa les épaules avant de repartir dans sa cuisine. Quelques secondes plus tard je me trouvais à mon tour dans la pièce. Je te connais sœurette tu ne viens jamais sans raison, surtout à cette heure-ci. Dis plutôt que tu es télépathe ça fait plus vrai. Nous voila rire à gorge déployé, Robyn c’était pour moi une personne à part entière elle était comme une deuxième maman.


Ce qui est vrai, c'est que tu ne sauras jamais de quoi demainpeut être fait. La vie est une course folle et rien n'est garanti.

Citation :
Je tenais d’une main tremblante mon plateau repas, je sentais des dizaines de regard posés sur moi. Ce qui m’intimidait énormément, j’essayais d’aligner un pas après l’autre trouvant un moyen de ne pas me taper la honte. Sachant que je n’étais pas très douée pour éviter les ennuis, me voila dans une position fort inconfortable. D’un pas décidé j’accélérai le mouvement or le résultat que j’évitais tant venait de se produire. Une collision inévitable en plus avec un camarade de ma classe, un blondinet d’après ce que j’ai pu comprendre était le chouchou des filles. Maintenant il était là recouvert de pâtes bolognaises, heureusement pour moi il n’était habillé de blanc. I’m so sorry, there were all these glances and it’s an accident… Le collégien s’était mis à rire je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Ces français sont vraiment étranges parfois, il se baissa et me tendit mon plateau qui est à présent vide. En Amérique se serait une bien autre histoire qui se produirait. Il parla à un de ces amis je suppose avant de me regarder à nouveau. Tu es Teddy-Ann ? Yes It’… Je voulais dire oui c’est moi. J’avais du mal à parler français pourtant je maitrisais déjà quelques bases pour avoir une petite conversation. Sorry for this. Dis-je en montrant ces vêtements tâchés de rouge.
Tu vas vraiment sortir comme ça ? Je lançai un regard interloqué à Auxence, ce soir il y avait la fameuse soirée dans une boite de nuit. J’y allais depuis que j’ai quinze ans mon corps avait changé depuis quelques temps et je me sentais en osmose avec mon nouveau corps d’adolescente. Bon aujourd’hui je n’étais plus cette adolescente de quinze ans, je quittai bientôt ce monde. Je posai mes yeux sur ma robe qui était plutôt simple mais épousait à la perfection mes formes. Qu’est-ce qui cloche ? Dis-je en posant un œil interrogateur sur lui, Auxence se contenta de regarder à nouveau la télé portant sa bière à ses lèvres. C’est bien trop court voila tout. Un sourire s’afficha sur mes lèvres, laissant entrevoir mes dents blanches. Je me dirigeai vers lui, prenant soin de mettre devant le poste de télévision. Les mains délicatement posées sur mes hanches. Arrête un peu on voit à peine mes cuisses ! Peut être mais ne viens pas te plaindre si on te viole. Il était d’humeur grognon ce soir, je ne l’avais jamais vu comme cela. Il n’était pas du genre à se laisser aller, il préférait positiver et tirer une leçon sur une expérience de la vie. Mais là il était étrange plus que d’habitude, je pris la télécommande et éteignis le poste. Qu’est-ce qui se passe monsieur grognon ? Le 8 t’a piqué ta meuf ? Il me lança un regard noir, je venais de toucher une corde sensible on dirait. J’en déduisis que Colleen avait préféré l’herbe du voisin. Nous étions amis avec elle depuis trois ans, Colleen et Auxence sortaient ensemble depuis un mois. Non c’est un employé du peu importe. Je m’assis sur ses genoux près à le consoler. Ecoute même si j’apprécie Colleen, elle n’est pas faite pour toi. Tu vaux mieux que ça, il te faut une fille drôle, attachante voire casse-pied. Qu’elle te rembarre dès le premier rendez-vous une fille comme…. Toi en gros. Je te signale que ça ne court pas les rues. Tu sais au fond je ne l’aimais pas tant que ça. Tu as qu’à devenir gay mon pauvre. Son rire cristallin envahit la pièce voila comment j’aimais voir Auxence le sourire aux lèvres. Des cris se mêlèrent au rire de ce dernier, mes amies étaient là. Je posais à la hâte un baiser sur le front de mon meilleur ami. Promets-moi de ne pas te suicider avec mon plat de pâtes. Pour rien au monde je ne gouterai à ta cuisine. Allez file banane ! Du gland ! Je lui envoyai un autre bisous de la main, glissant par la même occasion un clin d’œil. Au moins je sais qu’il n’était pas aussi accro à cette fille.


Donc tu admets que croire au mariage serait comme croire au père noël ?

Merde c’est quoi ton problème Auxence? Dis-je en jetant mon sac à travers la pièce. Je croisai mes bras et les décroisai une dizaine de fois, je ne parvenais plus à tenir en place. J’étais hors de moi surtout à cause de lui, toujours a fourré son nez là où il ne faut pas. Nous nous connaissions depuis douze ans. Enfin jusqu’à ces derniers jours, Auxence se montrait de plus en plus protecteur dès qu’un mec approche. Je dois dire que là j’en avais gros sur le haricot de ces excès de sa part. Mon problème c’était ce type, sérieusement Teddy à quoi tu pensais ? Il voulait juste coucher avec toi ! Je le regardais comme une furie prête à tuer sa cible, je passais ma main dans mes cheveux les ramenant ainsi derrière. Je regardais le jeune homme d’un regard noir il avait dépassé les limites. Je ne parvenais à supporter ces coups de gueule. A quoi je pensais ? Mais ça ne te regarde pas et je suis libre de faire ce que je veux ! Si je veux coucher avec lui je le fais ! T’es pas mon père et ni mon petit ami ! Après tout j’avais raison il était juste un ami rien de plus, je pouvais draguer qui je voulais. J’étais libre de faire ce que je veux sans qu’il la ramène sans arrêt. Tu as raison mais ne viens pas pleurer après. Si ça t’amuses d’écarter les cuisses au premier venu. C’est du joli. Mon sang ne fit qu’un tour en moi, je m’approchai de Auxence et posai mes cinq doigts sur sa joue. Comment pouvait-il juste une seconde penser cela de moi ? J’avais l’impression d’être une prostituée à ses mots. Venant du type qui couche avec toutes les filles de la ville, vive la leçon de morale ! You’re a dick man! Je pris la direction de ma chambre refoulant les larmes, mais mon meilleur ami entoura de sa main mon poignet. M’obligeant à lui faire face de nouveau, si à la place de mes yeux il y avait des revolvers je pense que ce pauvre Auxence serait mort. Je suis désolé je n’aurai pas dire ça. Tu l’as fais maintenant je sais ce que tu penses vraiment. Ah oui qu’est-ce que je pense alors ? Te taper la fille du troisième et regarder le match de foot bière à la main. Il se mit à rire avant de poser ses lèvres sur mon front. Tu es douée mais tu as oublié une chose. Je ne veux que ton bonheur et je regrette ce que j’ai dit. J’avais du mal à résister un sourire se dessina sur mes lèvres, je lui donnai un coup de poing dans le bras. Voila comment était devenu notre relation.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Teddy ☇ C’est un mirage auditif ou j’ai vraiment entendu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MIRAGE (2000, F1, III, etc...)
» Mousse Teddy Bear
» un détachement de 5 Mirage 2000-5 de l’Escadron de Chasse 1/2 « Cigognes »
» Teddy Microfibre : on en fait quoi ??
» Mirage 2000D - Falcon BMS 4.32

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☂ DRÔLES DE MACARONS™ :: ► gestion des personnages :: Les présentations. :: Bienvenue à Paris.-
Sauter vers: