☂ DRÔLES DE MACARONS™


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jaz | There something I need to tell you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahn-Julie L. Bellamy

avatar

☎ Courriers : 23
☎ Arrivé(e) le : 05/09/2011
☎ Pseudo : cee
☎ Crédits : .
☎ Avatar : .

➽ PARIS MATCH
☎ Âge:
☎ Choses à faire:
☎ Les Affinités:

MessageSujet: Jaz | There something I need to tell you   Jeu 15 Sep - 20:11

There something I need to tell you



______________________________________________

« Bonjour Emilie. Comment allez vous aujourd'hui ?
« Très bien, merci. Et vous Mlle Bellamy? Votre rendez-vous de huit heure est déjà là. Je l'ai faite s'installer dans votre bureau. Voilà son dossier.

Ahn Julie remercia sa secrétaire et prit le dossier qu'elle lui tendait. Elle y jetta un bref coup d'oeil afin de connaitre le nom et le prénom de sa nouvelle patiente. Elle ne souhaitait pas prendre connaissance des avis de ces collègues pour le moment. Lors des premiers entretiens, la jeune psychologue préferait elle même découvrir ses patients plutot que d'avoir des apprioris sur eux, avant même de les avoir rencontrés.

«Bonjour Mlle Dumont. Je suis Ahn Julie Bellamy. Comment allez vous ?

Après avoir serrer la main à la jeune femme, la jeune psychologue s'installa face à sa patiente. Et elles commencèrent alors la séance. Cette jeune femme, a première vue si forte, décida de tomber le masque et de libérer ce poids qu'elle portait sur ses épaules depuis si longtemps. Après avoir longuement pleurer, elle avoua qu'elle avait fait une fausse couche il y a quelques mois de cela, et que cela l'avait profondément meurtrit. Elle avait beau s'investir dans de divers projets, rien n'y faisait, elle était hantée par la pensée cet enfant. Elle était partie en vacance, et avait même déménagé et changé d'emplois, mais tout cela semblait inutile. Elle souffrait de la mort de cet enfant, et s'éloignait ainsi de son compagnon qu'elle aimait pourtant plus que tout.

Ahn Julie d'habitude si calme et sereine face à ses patients, fut rapidement déstabilisée. Cette patiente, n'était qu'une sorte de double, de miroir qui l'obligeait à regarder en face ce qu'elle avait prit soin de se cacher durant de longs mois.

En professionnelle, Ahn Julie prit sur elle et porta toute son attention sur la jeune femme afin de l'aider au mieux. Une fois la séance terminée, la jeune psychologue sortit de son bureau et demanda à sa secrétaire d'annuler tous ses rendez vous, elle prenait sa journée.

Il était près de neuf heure trente lorsque Ahn Julie rentra à la résidence. Elle monta les escaliers menant à son appartement à une vitesse folle, comme si sa vie était en danger, comme si sa vie en dépendait et que tout n'était qu'une question de temps. Une fois au troisième étage, devant l'appartement numéro sept, la jeune femme plongea la main dans son sac afin d'y attraper ses clés avant d'ouvrir avec la porte avec hâte.

Ahn Julie laissa tomber son sac sur le sol et ne prit pas la peine de retirer ses chaussures, comme elle avait l'habitude de faire. Après avoir jeté un rapide coup d’œil au salon et à la cuisine qui étaient déserts, la belle accouru dans la chambre. Elle y trouva Jaz, encore endormi. Elle s'arrêta net et prit le temps de le regarder dormir.

Il semblait épuisé et soucieux. Certes , il avait passé la nuit à travailler sur un nouveau projet, mais elle se doutait que ce n'était pas l'unique raison. Ce matin la jeune femme avait subitement prit conscience de tout ce qu'elle avait pu lui faire endurer ces derniers mois et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle s'en voulait terriblement. Alors, avant qu'il ne soit trop tard, elle souhaitait suivre les conseils qu'elle avait donné à sa patiente. S'excuser. Discuter. Tenter de se comprendre. Faire un nouveau plan de match.

Ahn Julie s'allongea doucement auprès de son compagnon et l’entoura de ses bras.

« Jaz.... Excuse moi... Pardonne moi... Je suis tellement désolée...

Ahn Julie prit alors conscience que ses yeux déversaient un torrent de larmes. D'un geste de la main enfantin, elle tenta de sécher ses larmes. .


Dernière édition par Ahn-Julie L. Bellamy le Lun 19 Sep - 14:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jaz | There something I need to tell you   Dim 18 Sep - 0:33




« Il nous faut ce projet pour demain. Il est temps de se ressaisir Jaz. » Ce dernier, pensif, hocha de la tête et se détourna afin de ne plus avoir à faire face avec son superviseur. Ces dernières semaines avaient été dures au point de vue boulot tout comme les affaires personnelles. Il y a quelques personnes qui affirment que les deux sont indépendants l’un de l’autre, cependant, Jaz fait parti de ceux qui revendiquent le contraire. Le fait que le travail et la vie privée sont étroitement liés.

En effet, ses productions professionnelles sont le reflet de son état d’âme. Et l’on peut dire que celle-ci n’était pas au meilleur de sa forme. Le retour à Paris avec Ahn Julie n’avait été que le retour d’un boomerang. Il avait espéré que la bouffée d’air frais qu’était leur voyage autour du monde aurait pu améliorer leur relation en chassant les souvenirs de la fausse-couche. Et c’est ce qui se produisit, mais il n’avait pas prévu le retour de ce malaise une fois revenu. Il était pourtant logique que les évènements se dérouleraient ainsi mais Jaz s’était légèrement voilé la face en espérant le retour à la normale.

De ce fait, le travail du réalisateur d’animation en était perturbé. Il ne s’en était pas réellement aperçu jusqu’à ce que son patron lui remonte les bretelles. Ce qui troublait Jaz, c’était qu’il n’y avait pas spécialement de problème dans leur couple mis-à-part le fait qu’ils n’avaient pas évoqué la perte de l’enfant, plusieurs mois auparavant. Le voyage avait masqué le manque de conversation mais tout était réapparu en reprenant la routine. Il ne savait pas comment réagir face à la force d’Ahn Julie, elle avait l’air d’avoir accepté ce qui s’était produit et ne s’était pas permis de fléchir jusqu’à présent. Tout cela déstabilisait notre homme, il ne savait pas comment l’aider ni la réconforter. Et de part son mal venait le mal de Jaz.

C’est pourquoi il était rentré la veille et s’était accoudé à son bureau afin de rattraper son manque de productivité ces derniers jours. Il devait terminer ce projet pour demain quitte à y passer la nuit. C’est ce qui se produisit, il boucla son dossier avant de l’envoyer à son patron. Il était fier de lui mais aussi un peu honteux d’avoir laissé son boulot en suspens.

Il se glissa donc dans le lit à une heure tardive ou plutôt matinale tout en frôlant des lèvres le front de sa compagne. Il l’aimait plus que tout et devait simplement leur laisser le temps. En parlant de temps, il ne mit pas longtemps à s’endormir pour ensuite se réveiller en sursaut. Les pas d’Ahn Julie le tira de son sommeil, il n’avait pas l’habitude de l’entendre marcher avec son chaussures à talons dans l’appartement. Il se replongea lentement dans les bras de Morphée en se disant qu’elle avait du oublié quelque chose ici.

Mais ses yeux se réouvrirent quelques instants après lorsqu’il entendit des sanglots qu’il semblait reconnaitre comme étant ceux d’Ahn Ju’. Jaz ouvrit un peu plus les yeux et passa une main sur sa figure afin de se réveiller une bonne fois pour toutes. Il posa ensuite cette main autour de sa bien-aimée en pleurs avant de sécher quelques larmes sur le visage de celle-ci à l’aide de son autre main.

Des pensées fusèrent dans sa tête afin de déterminer ce qui aurait pu mettre Ahn Julie dans un état pareil. Elle avait été si forte ces derniers temps qu’il lui était difficile de ne pas être surpris à ses larmes. Son étonnement se dissipa pour laisser place à de la peine. Il n’aimait pas la voir dans cet état mais il fallait bien qu’elle lâche prise à un moment ou à un autre.

« Qu’est-ce… Qu’est-ce qui se passe mon ange ? Tu n’as pas à être désolée de quoi que ce soit. »

Jaz n’était pas sûr de ce qui provoquait ses pleurs, il avait pourtant sa petite idée mais il ne voulait pas l’admettre tant qu’il n’en était pas totalement certain.
Revenir en haut Aller en bas
Ahn-Julie L. Bellamy

avatar

☎ Courriers : 23
☎ Arrivé(e) le : 05/09/2011
☎ Pseudo : cee
☎ Crédits : .
☎ Avatar : .

➽ PARIS MATCH
☎ Âge:
☎ Choses à faire:
☎ Les Affinités:

MessageSujet: Re: Jaz | There something I need to tell you   Dim 18 Sep - 21:32

There something I need to tell you



______________________________________________

Après avoir passé une main sur son visage afin de se réveiller, Jaz prit Ahn Julie dans ses bras. Cette dernière en profita pour se blottir tout contre lui, laissant sortir toutes ces larmes qu'elle avait tant retenues.

« Qu’est-ce… Qu’est-ce qui se passe mon ange ? Tu n’as pas à être désolée de quoi que ce soit.
Entre deux sanglots, Ahn Julie tenta de lui faire comprendre la raison de son mal être et de la présence de ses larmes.

« Je voulais pas nous faire ça... Je voulais ce bébé. Je nous imaginais déjà tous les trois... Je ne voulais pas me montrer faible...Je voulais te prouver que je pouvais être forte, que je pouvais tenir le coup... Mais je ne peux pas Jaz, c'est trop dur.

Ahn Julie avait toujours voulu donner d'elle l'image d'une femme forte et battante. Elle ne voulait pas d'être de ces femmes qui se lamentent sur leur sort à longueur de journée et à donnent l'impression que leur monde vient de s'écrouler à la moindre petite contrariété. De ce fait, Jaz n'avait jamais réellement vu Ahn Julie anéantie. Et il fallait avouer que la belle désirait que cela soit toujours le cas même après cette fausse couche. Elle ne désirait pas montrer à son compagnon une image de femme fragile et sensible. La jeune psychologue avait durant de long mois joué un rôle, mais ne pouvait plus continuer, c'était devenu trop dur, il fallait qu'elle laisse tomber le masque.

« Excuse moi. Je n'ai pensé qu'à moi. J'ai été égoïste. Je ne voulais pas voir ta souffrance, parce que je n'arrivais pas à vivre avec la mienne. Je m'en veux terriblement Jaz.
Grâce à sa patiente, Ahn Julie avait réellement prit conscience ce matin qu'elle avait délaissé son compagnon, et qu'elle avait totalement ignoré le fait que lui aussi avait pu souffrir suite à cette perte. La jeune femme avait tellement eut de mal a vivre avec cette souffrance et ce manque, qu'elle s'était sentie incapable de compatir à la douleur de Jaz.

« Je t'aime Jaz... C'est toi et toi seul dont j'ai besoin. Tu es celui avec qui je veux vivre et auprès duquel je veux vieillir. Je t'aime, et je ne pourrais jamais assez te remercier pour tout ce que tu as fais pour moi...

Les pleurs de la jeune femme avaient à présent cessés. Elle s'écarta alors doucement de son compagnon afin de pouvoir plonger son regard dans le sien. Elle posa une main sur la joue de Jaz.

« Et toi... que veux tu ? Est ce que je fais toujours partis de ton plan de match ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jaz | There something I need to tell you   Dim 25 Sep - 22:34




Jaz laissait celle qu’il aimait s’exprimer. Il ne la coupa en aucun moment, elle avait besoin de déballer ce qu’elle avait sur la cœur et, par la même occasion, de se lâcher. Cependant, il ne put s’empêcher d’affirmer le contraire.

« Excuse moi. Je n'ai pensé qu'à moi. J'ai été égoïste. Je ne voulais pas voir ta souffrance, parce que je n'arrivais pas à vivre avec la mienne. Je m'en veux terriblement Jaz. »

« Tu as été en aucuns cas égoïste. Tu as juste essayé de survivre à cette épreuve et je le comprends, tu n’as pas à t’en vouloir. Nous allons aller de l’avant maintenant ! »

Jaz la serra un peu plus contre lui, comme s’il avait peur de la perdre, comme si la tristesse allait l’emporter. Ensuite, il la laissa continuer.

« Je t'aime Jaz... C'est toi et toi seul dont j'ai besoin. Tu es celui avec qui je veux vivre et auprès duquel je veux vieillir. Je t'aime, et je ne pourrais jamais assez te remercier pour tout ce que tu as fais pour moi... » Les paroles d’Ahn Julie lui faisaient un bien fou, elles le rassuraient quant à leur couple. Rien n’était fini, au contraire, tout allait redémarrer et Jaz en était heureux.

Il regarda à son tour Ahn Ju’ qui s’était légèrement décalée pour mieux le voir. Lorsqu’il sentit sa main tiède se poser sur sa joue, ses lèvres s’étirèrent en un doux sourire.
« Et toi... que veux tu ? Est ce que je fais toujours partis de ton plan de match ? » Notre homme se redressa un peu afin de pouvoir regarder plus aisément sa compagne, il parcourut le visage d’Ahn Julie à l’aide de sa main pour replacer quelques mèches légèrement humides de par ses larmes.

« Toi, je te veux toi. C’est ce que je veux le plus au monde, dépasser cette étape douloureuse pour se retrouver. Se retrouver nous, le petit couple tranquillou qui n’avait pas peur de passer des nuits à regarder des films ou à parler de tout et n’importe quoi jusqu’aux petites heures du matin… Je veux juste nous retrouver et faire ce qui nous plaisait sans être ailleurs. Il n’y a pas que toi qui étais absente, je l’étais aussi mais il faut désormais revenir. » Il déposa un baiser sur le front d’Ahn Julie avant d’ajouter simplement « Alors évidemment que tu fais toujours parti de mon plan de match ! Et je n’ai jamais songé à quelqu’un d’autre. Je vous aime tellement Mademoiselle Bellamy ! » dit-il en souriant.

« Et je suis sur qu’un nous trois pourra de nouveau s’envisager quand nous serons prêt ! »
Ahn Julie n’avait pas été la seule à s’imaginer la petite famille après la venue de cet enfant, Jaz aussi s’était fait à l’idée mais la perte du bébé avait tout effondré. Cependant il faut repartir avec l’idée que cela est encore possible.

Jaz laissa son regard se balader sur les meubles de la chambre à coucher tout en réfléchissant à la prise de conscience qui venait de se faire ce matin. On ne sait jamais la veille de quoi est fait le lendemain. Son regard termina sa course dans les yeux d’Ahn Julie.

« Comment cela se fait que nous nous disons tout ça aujourd’hui ? » Jaz faisait allusion en partie à l’arrivée précipitée d’Ahn de son cabinet.



HJ : Sorry sorry du retard ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ahn-Julie L. Bellamy

avatar

☎ Courriers : 23
☎ Arrivé(e) le : 05/09/2011
☎ Pseudo : cee
☎ Crédits : .
☎ Avatar : .

➽ PARIS MATCH
☎ Âge:
☎ Choses à faire:
☎ Les Affinités:

MessageSujet: Re: Jaz | There something I need to tell you   Jeu 6 Oct - 23:41

There something I need to tell you



______________________________________________


uc
je suis désolée pour ce retard, avec la reprise des cours, j'ai du mal.
je répond ce week end :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jaz | There something I need to tell you   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jaz | There something I need to tell you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☂ DRÔLES DE MACARONS™ :: ► résidence ❝ les tuileries ❞ :: Victor Hugo. :: Toisième Étage. :: #07 - Ahn-Julie L. Bellamy & Jaz C. Forbes-
Sauter vers: